CLOSE

Recent Tweets

LISTEN MY TRACKS & MIXES

AMAZING RELEASES

ON SE VOIT BIENTÔT

SHOWS ET ÉVENEMENTS

MY MUSIC STORY

BIOGRAPHY

VINSKI né au début des années 80 à Bruxelles, a de l’avis de tous ceux qui ont jalonné son existence, toujours été un acharné. Les nombreux surnoms dont il a été affublé, confirme ce côté obsessionnel compulsif. Sa devise inconsciente : « Il n’y a aucun rêve qui ne puisse être ma réalité. »

Petit on l’a appelé « Gribouille », à cause de sa propension systématique à étaler ses œuvres picturales, qui démontrait déjà tout un potentiel, sur tout ce qui était plane et à sa portée. Le dessin et Bruce Lee furent ses deux premières passions obsédantes. Et ce fut à tel point que cette fois c’est lui-même qui s’auto-rebaptisa « Mini Dragon ».

VINSKI a toujours été un solitaire, avec une tendance machinale à braver les autorités, qu’elles soient parentales, scolaires ou policières.

Intelligent, il ne brillait pourtant pas par ses résultats scolaires. Paradoxal ? Non tout ça l’ennuyait fermement en réalité. Il préférait fréquenter les bitumes des terrains de Basket Ball, rêvant tout haut, malgré sa taille inadéquate, de rejoindre la prestigieuse ligue américaine, la NBA.

Les années passant, il craint pour son existence future. Ses rêves de sport envolés à cause d’une méchante blessure au genou et son peu d’intérêt pour les études, ne lui laissait que peu de perspectives réjouissantes. Un sentiment pourtant le taraudait régulièrement : plus tard il allait être célèbre, il le sentait depuis toujours. Le fait qu’aucune vraie vocation, du genre artistique ne le transcendait, l’idée effrayante de l’impair obnubilait son horizon. Se retrouver en première page d’un canard journalier quelconque du fait de sa tendance névrotique à braver la loi, était selon lui sa plus grande chance, à l’époque, de donner raison à son pressentiment de gloriole.

Vers l’âge auquel l’homme se case pour démarrer le début de la fin de sa vie, lui décide sur un coup de tête, de plaquer sa dernière petite amie en date. Il prend un car direction la capitale Française. Ne dit-on pas que l’herbe est plus verte ailleurs. Peu de temps après son arrivée, il fait la première rencontre déterminante de son parcours : SPINDLER, un poète de génie sociopathe de 17 ans. Durant deux ans, ils font les 400 coups, arpentant tous les arrondissements de Paris, mais jamais ne parviennent à expérimenter de nuit en garde à vue. Et ce malgré le dessein compulsif de SPINDLER qui y voit là un passage initiatique obligatoire. Génie, mais naïf. Le jeune poète pousse néanmoins VINSKI à écrire. Celui-ci se révèle doué d’une plume instinctive, acide mais encore un peu jeune, avec des textes immatures, bien que visant juste, comme « Les J’aurais dû » par exemple.

Les deux ans s’écoulant les deux hommes se séparent, la cohabitation journalière devient de plus en plus oppressante pour VINSKI. Il préfère poursuivre son chemin, à nouveau seul, vers la Bretagne.

C’est l’époque où il se met à dévorer les livres d’HUNTER THOMPSON, de CHARLES BUKOWSKI, de KNUT HAMSUN et JOHN KENNEDY TOOL.

Il s’installe à BREST et vit en reclus, parvenant à soutirer des aides sociales à l’état Français et gagnant parfois quelques maigres recettes, récoltées dans la rue où il lit du JEAN DE LAFONTAINE. Malgré son niveau déplorable de précarité, une hygiène parfois un peu douteuse à cause de l’insalubrité de son lieu de villégiature, son magnétisme, sa nonchalance et sa verve de peu de mot du genre toujours tranchante, font qu’il accumule les conquêtes féminines.

 

L’une d’elles, dont il parlera par la suite dans ses textes, lui fait découvrir BOB DYLAN. C’est la révélation. Instantanément le plus grand Song Writer du monde, selon lui, devient son mentor, son Maître à penser. Il enchaîne avec LES DOORS, et MORRISON lui apporte une deuxième révélation prophétique : La possibilité de faire de la musique sans pour autant savoir jouer d’instrument. Les gens qui le fréquentent à l’époque le surnomment alors, LIZARD, comme l’idole américaine morte en 1971.

VINSKI se lance à corps perdu dans la rédaction de textes, qui seront son passeport pense-t-il, pour s’ouvrir une voie royale vers une vie nouvelle. La réalité ne partage pas son optimisme et bientôt il doit se résoudre pour vivre, à essayer de les vendre à des artistes déjà en place. Les portes lui claquent au nez invariablement. La femme qui lui a fait découvrir DYLAN et autres troubadours géniaux, choisit ce moment précis pour le quitter sans explication. Il sombre dans un tourment abyssal qui semble sans fond.

Dans son entreprise d’auto destruction faussement salvatrice, il atterrit un soir de 2014 dans un bar de Recouvrance, son étoile brille apparemment toujours au-dessus de lui. Là il fait une autre rencontre déterminante : KURTZ, un compositeur, musicologue guitariste virtuose, qui semblait n’attendre que lui. La suite… elle s’écrit devant vous à l’instant même. Ouvrez vos sens (…)

  • 5003Gigs
  • 1452Jeux de cordes
  • 1266Questions sans réponses
  • 2356Cafés consommés
  • 1076Red buls par an
  • 2015Année de départ
  • 669Et vous...

Please enable your JavaScript in your browser, to view our location.

GET IN TOUCH

Label KDML ltd

3, Bincleaves road
DT4 8 RL Weymouth Dorset
United Kingdom

Phone

T. +44 01392 58 0774

kev_seul

Prenez contact avec moi !

Remplissez l'ensemble des champs du formulaire

Votre nom (obligatoire)

Date

Votre mail (obligatoire)

Téléphone

Sujet

Heures

Durée
1 Heure 2-3 Heures 5 Heures Tte une nuit 

Evénement
Festival Concert Show case 

Votre message

CLOSE
Mathilde VINSKI - Chloe la petite Ballerine de Venusbeach Island JEANNE Radio Edit